Pourquoi recourir à un prêt immobilier en Israël ?

Une crise chronique du logement est le plus grand défi financier pour les jeunes familles en Israël aujourd’hui. Alors que le marché locatif est faible et volatil, les prix de l’immobilier ont doublé au cours de la dernière décennie. En 2016, l’achat d’une maison en Israël coûtait l’équivalent de 148 salaires, contre seulement 66 aux États-Unis. Voici ce qu’il faut savoir sur le prêt immobilier en Israël.

A qui est destiné un prêt immobilier en Israël

La Banque d’Israël fixe une exigence d’acompte minimum de 25% pour une hypothèque. En pratique, les banques demandent plus près de 40%. Cela est destiné aux ménages à revenu faible ou moyen qui ont la capacité de rembourser un prêt hypothécaire mensuel, mais qui ont peu de chances de lever le capital pour un acompte. La période d’éligibilité à l’aide à l’achat d’un appartement est de 10 ans à compter de la date de l’Aliya. Les immigrants qui sont encore dans leur période d’éligibilité reçoivent un prêt garanti du gouvernement via les banques hypothécaires. La somme de l’hypothèque est déterminée en fonction du niveau de points auquel le candidat est éligible en fonction des éléments suivants:

Conditions d’octroie de prêt immobilier en Israël

Les familles immigrées au cours de leur première année depuis leur alyah reçoivent une aide basée sur un niveau de points automatique de 1700 points. Les familles immigrées qui vivent en Israël depuis plus d’un an reçoivent une assistance basée sur un point automatique de 1800. En outre, les immigrés auront droit à une assistance supplémentaire, en plus du niveau d’assistance susmentionné si leurs points dépassent le niveau de points automatique susmentionné (sur la base de leurs données). Les immigrants célibataires de 21 ans ou plus ont droit à des prêts garantis à un niveau automatique de 600 points et ont droit à des pintes supplémentaires en fonction de leur statut (s’il est supérieur à 600 points). Les immigrants célibataires âgés de plus de 45 ans recevront 450 points supplémentaires. Le total des points pour un individu ne dépassera en aucun cas 1600 points. Un immigrant + un vétéran accumuleront des points en fonction du nombre d’années de séjour de l’immigrant en Israël et du nombre d’enfants, ainsi qu’une éligibilité fixe de 700 points. Si l’immigrant a plus de 45 ans, 400 points supplémentaires seront accordés.

Les immigrants handicapés auront droit à un ajout automatique de points en fonction du pourcentage et du type de handicap. Pour plus d’informations, veuillez contacter les banques hypothécaires ou les sociétés d’assistance à la location.

Les familles monoparentales auront droit à un ajout automatique de points qui change en fonction du nombre d’années en Israël et du nombre d’années pendant lesquelles elles sont monoparentales. Pour plus d’informations, veuillez contacter les banques hypothécaires ou les sociétés d’assistance à la location.

Les immigrants ont la possibilité d’acheter un appartement avec des parents immédiats. Les immigrants qui choisissent cette option auront droit à 80% du montant total de l’hypothèque en fonction de leurs points.

Les immigrants qui ont servi dans le service régulier de Tsahal ou dans le service national recevront une aide supplémentaire en fonction du nombre de mois de service.

Le montant de l’hypothèque ne dépassera pas 95% du prix de l’appartement.

1 réflexion au sujet de « Pourquoi recourir à un prêt immobilier en Israël ? »

Laisser un commentaire